moideface

POULLOT François

Votre futur Conducteur de travaux !

panneau interdiction de chantier
 
 

Encore une pour la route, je postule via le site de pôle emploi à une offre de conducteur de travaux toiture et étanchéité,
c'est Randstad qui recrute pour un client final, ils m'appellent:

  • "bonjour, nous avons reçu votre CV pour le poste bla bla bla".

  • Oui effectivement

  • Se serait bien que vous veniez vous inscrire chez nous.

  • Mais je suis inscris chez vous.

  • A bon ? attendez je regarde, à oui effectivement, bon alors il faudrait passer pour faire un test de connaissance.

  • Mais je l'ai déjà fait, j'ai eu 75

  • Attendez je regarde, à oui c'est même moi qui vous l'ai fait passer, à mais je vois que vous avez une reconnaissance handicap,

  • ha ! ha ! eu bon, oui, bien, bon ben je vois mon client et je vous tiens au courant.



A ce moment là j'avais envie de lui dire, mais ne bafouillez pas comme cela c'est moi l'handicapé, physique, et vous ?

Alors oui je gueule, car j'ai travaillé toute ma vie, de "technicien de surface (homme de ménage), cariste, horloger, monteur, découpe de métaux, préparateur en commande, technicien en maintenance informatique et j'en passe.

Mais ici, aujourd'hui, en Bretagne je suis un bon à rien, c'est pas moi qui le dit attention, mais faite une discussion à bâtons rompus et glisser "oui y a aussi les handicapés, ils ont du mal à trouver du travail" et laissez venir le retours de bâton, "oui mais tu sais, ils sont souvent malades", " ils sont pas formés, ont peux pas les mettre sur des postes importants", "ont peux pas leurs confier des responsabilités" etc..

Et là, avec le sourire, je leur dit, bien moi je suis handicapé à 80%, je n'ai eu que 4 semaines d'arrêt en 10 ans !!!, j'ai plusieurs diplômes, et j'ai organisé, amélioré, ou augmenté des cadences de travail.

Mais vous avez raison je vais me faire tatouer, "handicapé, bon à rien, toujours malade" pour faire plaisir aux cons !

Aujourd'hui faute de convaincre une société, je vie à vos crochets, d'une allocation adulte handicapé (soit 727 €/mois), ma derniére formation à couté dans les 100 000 € pour rien, pour que je sois sans emploi, parce que en Bretagne, on n'embauche pas un handicapé, "vous comprenez monsieur, c'est un travail pénible !".

N’hésitez pas à me contacter : poullotfrancois@free.fr


Merci à tout ceux qui m'écrivent, pour un conseil, un soutien. Je réponds à tous.

site d'ampoules leds

 

Retour

 
 
port du casque obligatoire