moideface

POULLOT François

Votre futur Conducteur de travaux !

panneau interdiction de chantier

Si l'énergie dépensée pour trouver un travail,
je la dépensais pour VOUS,
nous rebâtirions la muraille de Chine !!


Ras le cul !!

Si si je pèse mes mots.

J'ai choisi de venir vivre en Bretagne, j'y ai acheté une ruine pour m'installer et me fixer.

Certes mes choix vu mes finances n'étaient pas larges, mais après une étude de marché, la Bretagne était un bon compromis.
Raté !!

Après avoir suivi une formation de conducteur de travaux à l'AFPA de Toulouse, je me suis mis en recherche d'un emploi.

Inscription en boites d'intérims, porte à porte, et candidatures spontanées.

Rien n'y fais !

Ne croyez pas que cela est dut à un manque de compétence, de motivation ou autres problèmes de ma part.

Non, je suis juste reconnu travailleur handicapé à 80% (mais avec un certificat médical du travail ou je suis reconnu apte pour ce métier, et cela sans contre indication).

Quelques entreprises m'ont dit qu'elles préféraient payer les amendes, d'autres ont des réponses "fallacieuses" (ex: j'ai fais un stage de 6 semaines chez Trécobat, le responsable m'a dit que Trécobat ne m'embaucherais jamais car j'habite trop loin, ils ont embauché un gars de mon village, pourquoi, il habite deux rue plus loin ?)

Quand aux boites d'intérims, que ce soit Randstad, Manpower, la Crit, Alter (théoriquement une boite de réinsertion !) Adia, synergie et j'arrête là la liste, c'est une fin de non recevoir.

Le discours est toujours le même "mais non monsieur Poullot, nous plaçons en priorité les personnes reconnues travailleur handicapé !".

La réalité, une personne de Manpower m'a dit à l'époque "avec un statut à 80% on  ne vous proposera jamais rien" et effectivement.

Gérinter j'ai postulé à un poste "d'assistant conducteur de travaux débutant, code ROME F1201" et bien la réponse "vous ne correspondez pas au profil, alors que ma formation est code ROME F1201.

Et ne me parlez pas d'Ohé Prométhée, en 1 an de pseudo-suivi, ils n'ont rien fait que reprendre à leurs comptes toutes les démarches que j'avais faites, ou alors, et j'allais les voir toutes les semaines (37 km/aller), ils me posaient la question qui tue, "avez vous été sur le site de pôle emploi, voir si il y avait des postes ?" et c'est tout.

Il y a bien eu quelques postes sur leurs listes, mais ils n'étaient jamais pour moi, je dois pas être assez handicapé, ou alors trop, en tout cas j'en sais rien, car jamais de réponses du pourquoi !


 

Suivant

port du casque obligatoire
mon : compteur gratuit